Aujourd'hui, nous allons voir les résultats d'une étude de prix passionnante réalisée en 2005, qui a une série d'implications lors de la présentation de notre prix au client.

Nous examinerons comment appliquer ces conclusions dans la pratique et, comme nous le verrons, non seulement le nombre compte lorsque le client valorise le prix comme supérieur ou inférieur, ce qui nous permettra d'afficher les prix (et les remises possibles que Let & # 39; s aussi le faire) de manière à optimiser nos ventes.

Et comme nous allons également le vérifier, cela peut s'appliquer à n'importe quelle présentation de prix, que ce soit sur des papiers imprimés, des sites Web, des étiquettes, etc.

Allons-y.

Les curieuses caractéristiques du cerveau humain

Notre cerveau fonctionne de manière franchement intrigante. Pour commencer, notre cerveau est incapable de définir des tailles en termes absolus, il a toujours besoin d'un cadre de référence pour comparer.

Par exemple, cet ordinateur est-il gros ou pas? Eh bien, cela dépend, cela dépend de la façon dont sont les autres ordinateurs de sa catégorie, ou cela dépend si nous le comparons par rapport à un téléphone mobile ou par rapport à une maison. De cette façon, la même chose peut être petite ou grande selon le contexte.

Comme nous allons le voir et bien que cela semble incroyable, la même chose arrive aux prix.

Selon les études Coulter et Coulter, les prix sont considérés comme inférieurs lorsqu'ils sont exprimés avec une police plus petite. Mais, comme nous le verrons, ce ne sera pas la seule application pratique des conclusions qu'ils ont tirées.

Il arrive que notre cerveau ait une conception universelle de la taille. Ainsi, lorsqu'un client voit un prix, il détecte une taille numérique (qui dépend de la taille du chiffre) ainsi qu'une taille visuelle. Et comme les Coulters l'ont découvert, ils se chevauchent tous les deux au moment de tirer une conclusion finale sur la question de savoir si ledit prix est supérieur ou inférieur.

Et en plus, il est pratiquement impossible d'en faire abstraction, c'est-à-dire que la perception subjective de la taille du prix sera influencée, même si un peu, par la dimension visuelle.

Les applications pratiques de tout cela

La première est claire, si nous voulons que nos prix soient perçus comme inférieurs, nous ne devons pas les mettre dans des polices énormes.

Mais comme nous l'avons dit au début, la taille de quelque chose est relative. Ainsi, au lieu de simplement réduire la source autant que nous le pouvons (ce qui peut affecter la clarté pour comprendre ce prix), nous pouvons influencer manipuler la taille des éléments entourant ce prix.

Par exemple, dans la mise en page de notre brochure ou de notre site Web, la taille des objets entourant le prix influence la taille à laquelle le prix est visualisé.

Voyons deux exemples du "tableau des prix" typique que nous pouvons trouver sur une page Web.

Tableau 1

Tableau 1 Tableau 2

Tableau 2 Comme nous pouvons le voir, dans le tableau 1, les prix semblent beaucoup plus inférieurs que dans 2, et pas seulement parce qu'une police plus petite a été utilisée. La police est (et devrait être) parfaitement lisible, mais les éléments qui l'entourent sont manipulés de manière à ne pas paraître les plus grands qui soient.

Dans le second tableau, au contraire, la taille relative des nombres par rapport au reste des éléments les fait ressortir davantage et paraître plus grands.

Dans le second cas, par exemple, la taille des noms des différents services qui sont évalués en prix pourrait être augmentée, ainsi que celle de la source des explications de chaque service.

De même, la taille des colonnes pourrait être légèrement augmentée, de sorte que le prix ne prenne pas autant de place dans celles-ci.

Sans avoir à réduire la source du prix (ce qui dans ce cas pourrait, puisqu'il est très important), la taille relative dudit prix pourrait être affectée.

Le cas contraire des remises

Cette facette visuelle de la taille peut être utilisée, dans le sens opposé, lorsque nous faisons une réduction. Si, par exemple, nous faisons un 15%, devinez comment nous pouvons le faire paraître plus grand?

En effet, augmenter la taille de ces nombres dans l'étiquette, l'image ou la page Web dans laquelle nous les montrons.

Fait intéressant, lorsqu'il s'agit d'influencer la taille perçue d'un produit, sa représentation visuelle influence également.

Par exemple, lorsque vous vouliez afficher un disque dur de grande capacité, quand était-il le mieux perçu comme une bonne affaire et plus gros? Quand son image a été agrandie.

Donc, vous savez, quand il s'agit de prix, la taille compte, mais pas seulement le nombre.